En quoi consite le bilan de vitalité ?

Apprécier la force vitale de chacun et son pouvoir d'autoguérison

La 1ère visite chez le naturopathe débute par un bilan dont l’objectif est d’évaluer le niveau de vitalité de la personne et de définir son tempérament.

 

Ces deux valeurs sont déterminantes pour l’élaboration du programme d’hygiène de vie individualisé qui sera mis en place à l’issue de la consultation.

 

La consultation de naturopathie dure environ 1h30 et se déroule en 3 étapes :

 

1- Bilan morphologique (étude morpho-psycho-physiologique)

Le bilan morphologique permet de déterminer la constitution de chacun, la structure ostéo-musculaire, le tempérament qui donnent une bonne indication de la force vitale.

 

2- Bilan iridologie

Le bilan iridologique vient renforcer le bilan morphologique, il met en évidence les forces et les faiblesses de chacun.

 

3- Anamnèse

L'anamnèse permet de faire un point sur l'histoire personnelle de chacun, les antécédents pathologiques et/ou médicaux, le cadre de vie, l'environnement social, le profil alimentaire.

 

Rédaction d'un programme d'hygiène vitale

Selon la vitalité de la personne, le naturopathe propose une cure de désintoxication ou de revitalisation, ou éventuellement les deux.

 

Une cure se traduit par la mise en place d'une ou plusieurs technique(s) parmi les 10 techniques à disposition qu’il considère indispensable(s) pour accompagner la personne.

 

Les besoins étant différents d’une personne à une autre, le programme d’hygiène de vie est totalement individualisé et personnalisé.

Quelles sont les 10 techniques naturelles ?

Hygiène alimentaire
 

En naturopathie, on considère que la santé est liée à l'état de notre terrain. 

 

Notre terrain dépend en grande partie de notre alimentation et de notre environnement.

Tout ce que nous absorbons, qui est susceptible de dégrader notre terrain, menace inévitablement notre santé. Et plus les causes de dégradation sont importantes, nombreuses et répétées,  plus le risque d'être « malade » est grand. D'où l'intérêt de connaître ces causes pour éviter de nombreuses maladies.

 

Aujourd'hui, les principales causes des maladies, liées directement à l'alimentation sont : l'oubli des grands principes de l'alimentation spécifique humaine, la suralimentation, les fermentations et putréfactions intestinales, l'auto-intoxication, l'accumulation des surcharges des organes d'élimination déficients.

 

Exercice physique
 

L'exercice physique est une technique majeure et première en naturopathie car il permet d'intervenir sur tous les émonctoires, c'est à dire les organes d'élimination que sont la peau, les reins, les poumons ou encore le foie et les intestins.

 

« La fonction crée l'organe », les tissus vont se renforcer.

Le muscle devient support de la vitalité.

 

La personne participe et agit, elle prend en charge sa santé en développant sa volonté.

 

Sans aucune contre indication, l'exercice physique peut s'adaper à tous les tempéraments.

 

Il suffit de savoir trouver le bon exercice physique et de bien le doser avec une régularité dans sa pratique tout en respectant ses limites.

Psychologie
 

La naturopathie envisage la santé dans sa globalité.

L'énergie vitale est glandulaire et nerveuse.

Le physique et le psychisme sont étroitement liés et un état perturbé de l'un va avoir un effet perturbateur sur l'autre.

 

L'accompagnement par une écoute active permet d'identifier les sources de perturbation afin de pouvoir proposer la meilleure technique à apporter. 

 

Techniques respiratoires
 

Nous avons tous besoin de respirer pour vivre.

Mais savons-nous bien respirer ?

Savons-nous bien respirer en pleine consicence ?

 

Différentes techniques de respiration peuvent être envisagées et leurs effets sont bénéfiques à différents niveaux comme sur le stress, le sommeil ou encore pour une bonne irrigation de toutes les parties du corps.

 

Bien respirer est donc essentiel à notre hygiène de vie.

Hydrologie
 

L'action de l'eau a un effet sur la peau qui est l'émonctoire privilégié du naturopathe.

L'eau fait réagir la peau et, par ce biais, tous les organes par les glandes sudoripares, les glandes sébacées et la couche basale.

 

Une grande flexibilité et créativité sont possibles dans l'adaptation des différentes techniques de l'eau selon le tempérament et la vitalité de la personne.

 

Sauna, bains chauds / froids, enveloppements ... sont autant de procédés qui peuvent être utilisés.

Le drainage naturopathique & lymphatique
 

Le massage bien-être en naturopathie doit être intégré dans une cure naturopathique si l'on veut que ses effets restent bénéfiques. Il a pour objet de remettre les toxines en circulation. Il faut donc pouvoir éliminer ces mêmes toxines le plus rapidement possible après le massage par des exercices physiques ou par un sauna.

Le drainage naturopathique est un massage principalement de type circulatoire avec un travail au niveau du tissu conjonctif en agissant sur le système de retour. C'est un drainage profond des tissus visant à détoxiner les zones de tension du corps.

Le tissu conjonctif est le lieu d'échange obligé entre le sang et les cellules. Il filtre, stocke et protège.

Progressivement, le tissu conjonctif peut s’épaissir et se rigidifier par la présence des toxines et des surcharges alimentaires, et se transformer en une véritable carapace difficile à traverser par les nutriments et l’oxygène. Il perd ainsi sa fonction de liaison entre le sang et les cellules, qui de ce fait respirent mal et s'auto-acidifient.

Le drainage naturopathique constitue une aide au désengorgement tissulaire.

Il remet en circulation les toxines accumulées dans le tissu conjonctif.

 

La lymphe, cet « élixir de longue vie » qui représente 15% de notre poids corporel (soit 3 fois plus que le sang), véhicule les toxines de notre organisme. Elle se trouve à l'intérieur du tissu conjonctif.

Or, ce réseau capillaire, pourtant vital est souvent déficient à cause de notre mode de vie ; c’est pourquoi il nécessite une remise en route par une gestuelle sous forme de pressions très douces par le drainage lymphatique.

Ainsi les tissus s’épurent, se désengorgent et se régénèrent.

L’immunité est stimulée.

 

Une sensation de bien-être, de légèreté et de détente générale se dégage après ce massage bien-être.

 

« Les prestations n’ont aucun but thérapeutique et en raison de leur nature, elles ne s’apparentent à aucune manipulation en profondeur, pratique médicale ou relevant de la kinésithérapie. »

Les plantes
 

L'action des plantes est importante.

 

L'action des plantes peut être soit par des tisanes ou des décoctions de fleurs, de feuilles ou de racines, soit par des huiles essentielles ou encore par les bourgeons.

 

Chaque procédé a une action bien spécifique selon l'effet recherché.   

 

Techniques vibratoires
 

L’élixir floral va libérer la force vitale, permettant de vivre au niveau de sa puissance de vie.

 

Le docteur Bach, médecin homéopathe britannique né en 1886, a consacré sa vie à la recherche de fleurs susceptibles d'aider les personnes à guérir de leurs etats émotionnels négatifs.

 

Ses années de recherche lui ont permis d'explorer 38 fleurs qu'il a classées en 7 grandes familles.  Ainsi sont apparues les fleurs de Bach.

 

L'esprit ainsi guéri permettant au corps d'aller vers la voie de la guérison, car le docteur Bach ne dissociait pas le physique du mental, convaincu que toute maladie avait sa source dans le psychisme.

 

La recherche du (ou des) bon(s) élixir(s) adapté(s) à chacun passe par l'écoute du ressenti.

Cette technique vous permet de vous libérer de vos émotions et d'aller de l'avant dans la reconnaissance et la prise en charge de celles-ci.

 

Techniques réflexes
 

Réflexologie plantaire, palmaire ...

Techniques énergétiques
 

Magnétologie, actinologie ...

  • b-facebook
  • Twitter Round
  • b-googleplus