Une cellule doit être en bonne santé pour que le corps fonctionne

Le corps humain à l’âge adulte se compose de quelques 100 000 milliards de cellules.

Ces cellules sont de 300 sortes différentes, neurones du système nerveux, lymphocytes du système immunitaire, hématies du système sanguin …

 

Chacune de ces cellules a besoin des autres car chacune a une fonction et un rôle spécifique dans le corps humain.

 

Environ 50 à 70 milliards de cellules meurent chaque jour, et d'autres naissent.

Ce cycle fait partie de la vie selon un processus très contrôlé et permet au corps de grandir et de remplacer les cellules perdues ou endommagées pendant la vie adulte.  


Certaines conditions de vie toutefois peuvent conduire à des dérèglements, à une division des cellules de façon non contrôlée, formant éventuellement, une masse anormale de cellules.

Ces cellules peuvent ensuite se développer hors contrôle et conduire éventuellement à des pathologies graves, voire même des maladies auto-immunes.

 

Maladie auto-immune signifie que le système immunitaire propre à chaque personne se conduit d'une manière inappropriée et entre en hyperactivité à l'encontre des substances ou de tissus normalement présent dans l'organisme.

 

En hygiène de vie, il est donc important en prévention de bien « nourrir » ses cellules afin de bien vivre dans son corps.

L'oxygène au coeur de nos processus vitaux

L'oxygène est un des éléments fondamentaux de la Vie sur Terre.

Il existe pour 21% dans l'air que nous respirons.

 

L'organisme sait stocker les aliments et les nutriments mais pas l'oxygène.

Nous pouvons subsister plusieurs semaines sans manger, quelques jours sans boire.

Mais nous devons sans cesse respirer pour rester en vie.

 

La respiration est à l'origine de l'énergie indispensable au fonctionnement de nos organes et au métabolisme de notre corps, c'est à dire à l'ensemble des réactions chimiques qui permettent le renouvellement des cellules et l'entretien de la vie.

Au coeur des tissus, l'oxygène participe à la transformation en énergie des nutriments issus des aliments.

 

Une difficulté d'oxygénation cellulaire peut conduire à l'hypoxie, c'est à dire à une insuffisance d'oxygène au niveau cellulaire.

 

Les polluants, le stress, entre autres, peuvent conduire à un manque d'oxygénation.

Ce n'est pas un déficit d'oxygène dans l'air qui provoque l'hypoxie, mais son assimilation insuffisante dans les tissus.

L'hypoxie récurrente peut conduire à une perte de vitalité, voire à l'apparition de troubles du métabolisme.

Respirer avec plus d'efficacité

Comment stimuler l'assimilation de l'oxygène par la cellule ?

Comment améliorer son transport dans le sang ? 

Comment améliorer sa libération dans les tissus jusqu'aux cellules ?

 

Constatant que depuis l'antiquité, les lieux de santé se trouvent au sein des forêts de pins et de sapins, René Jacquier, l'inventeur du Bol d'air a trouvé la réponse à ses questions dans l'essence du pin maritime.

 

L'essence de résine de pin est particulièrement riche en molécules insaturées et donc transformables, les pinènes, de la famille des terpènes, molécules aromatiques utilisées en médecine et en cosmétique pour leurs effets bénéfiques.

Parmi ces effets, nous trouvons les qualités antiseptiques, antibactériennes, antifongiques, antiparasitaires ...

 

Ces terpènes acquièrent des propriétés nouvelles lorsqu'ils sont transformés dans le Bol d'air.

Ils deviennent des porteurs d'oxygène, ils s'associent à l'hémoglobine et deviennent des biocatalyseurs.

L'oxygène ainsi transporté est plus facilement libéré dans les tissus, sous une forme hautement assimilable par les cellules.

 

Après quelques inhalations, un cycle de plusieurs heures d'assimilation d'oxygène est alors engendré dans le corps.

 

Le Bol d'air utilise le composé terpénique Orésine, issu de l'hydrodistillat de la résine de pin des Landes Pinus Pinaster.

Le liquide terpénique obtenu est une Huile Essentielle de Térébenthine chémotypée.

Il est issu de l'agriculture biologique.

Le pin des Landes Français est le seul résineux à offrir toutes les garanties d'innocuité allergénique requise.

Une méthode naturelle pour tous

Le Bol d'air peut être utilisé au titre d'une véritable hygiène de vie  par toute personne soucieuse de préserver ou de restaurer son capital santé.

 

Une cure de Bol d'air peut également être proposée :

- pour récupérer en cas de fatigue chronique ou de stress

- pour préserver ses capacités intellectuelles, physiques et sensorielles

- lorsque les défenses naturelles sont affaiblies

- en prévention du vieillissement (antiradicalaire)

- pour accompagner la perte de poids

  (diminution de la masse grasse corporelle)

- pour la préparation et la récupération physique et psychique des sportifs

- pour les adolescents au moment des examens

- pour optimiser des soins médicaux

 

Comme toute HE, l'Huile Essentielle de Térébenthine n'est pas indiquée chez la femme enceinte et allaitante et chez l'enfant de moins de 30 mois.   

 

Le Bol d'air ne remplace pas les traitements médicaux habituels, demandez l'avis à votre médecin.

 

Technique

Une séance dure entre 3 et 15 mn.

 

L'utilisateur positionne son visage à 10 cm  de la corolle et respire normalement.

 

Chacun module le temps d'utilisation en fonction de ses besoins ou de son ressenti.

 

L'utilisation peut être tout au long de l'année ou en cures de 21 jours à un mois.

Le Bol d'air Jacquier®

Le Bol d'air Jacquier® est une méthode qui consiste à améliorer l'oxygénation cellulaire de façon simple et naturelle, sans hyper-oxygénation et sans risque radicalaire.

En 2013, l'OMS classe cancérigène la pollution de l'air et les polluants alimentaires accentuent les troubles du métabolisme (Le Monde.fr).

Avec le Bol d'air Jacquier®, nous n'inhalons pas plus d'oxygène mais nous l'utilisons mieux.

Le Bol d'air est le résultat d'évolutions et d'innovations technologiques réalisées pendant plus de 20 ans.

Les conclusions publiées des travaux scientifiques récents attestent de l'importance de cette méthode simple et naturelle, face aux enjeux de santé publique. 

Le Bol d'air est une méthode d'oxygénation cellulaire.

Son but est de stimuler les processus de régulation et d'auto guérison qui existent en nous, par le biais de l'oxygénation cellulaire.

Energie

 

Bien-être

 

Minceur

 

Vitalité

 

Anti-stress

 

Anti-âge

Ingénieur chimiste, élève du prix Nobel Victor Grignard, spécialiste de chimie organique.

 

En 1947, il publie au Brésil, dans le cadre de l'Institut Osvaldo Cruz, les principales conclusions de ses recherches pour entretenir ou recouvrer un « ETAT DE SANTE IDEAL » par le concept d'oxygénation biocatalytique qui donnera naissance au Bol d'air Jacquier®. 

 

Qui est René Jacquier ?
  • b-facebook
  • Twitter Round
  • b-googleplus