Le Prana ou  « énergie vitale »

 

« Science de la vie » en sanskrit, l’Ayurvéda est un système de santé holistique. Il puise ses racines dans l’Inde ancienne et les Védas qui sont les quatre livres de la sagesse et de la religion brahmaniques. 

Son principe est que chaque être humain peut trouver l’équilibre et l’harmonie.

L'Ayurvéda part de la nature, respecte la nature, vit avec la nature, fait de la prévention.

 

En Ayurvéda, l’énergie est vitale et s’appelle Prana.

Le Prana est le souffle de vie, il donne la vie aux éléments.

Il est le reflet de notre vie et de notre vitalité.

Il doit circuler, c’est son rôle, sa fonction, sa raison d’être.

Lorsqu’il est bloqué, le mal survient.

La santé, le bien être, la joie se nourrissent de Prana.

Il suffit de le laisser circuler librement et l’inviter à pénétrer jusqu’au plus profond de nous-mêmes.

Le Prana vient du soleil, source de vie.

Dans le corps, il entre sous trois formes.

 

1- Près de vingt fois par minute, jour et nuit, été comme hiver, ici ou là, il entre, véhiculé par l’air que nous respirons.

Avec une respiration superficielle, il reste en surface.

Avec une respiration profonde ou consciente, il se répand profondément dans le corps et va irriguer de vie toutes nos cellules du corps.

 

2- Une dizaine de fois par jour, le Prana entre dans le corps, transporté par l’eau que nous buvons.

Il a une affinité particulière avec l’humidité.

Véhiculé par l’eau, il s’infiltre souvent vite et bien dans le corps et offre presque instantanément un vrai bien être, la sensation immédiate d’être rasséréné.

 

3- Environ trois fois par jour, le Prana entre dans le corps par les aliments que nous consommons.

Cette forme de Prana peut s’avérer la plus difficile à gérer car l’énergie des aliments est intimement liée à leur chair ou à la matière.

Pour bénéficier du Prana des aliments, ceux-ci doivent être sains (ce qui exclut tous les aliments chimiques, synthétiques et industriels) mais aussi et surtout, ils doivent être bien digérés.

 

En Ayurvéda, les règles d’hygiène de vie ont toutes pour objectif d’optimiser l’apport, l’absorption et l’assimilation du Prana. 

 

Pour le Prana apporté par l’air : Il convient de penser chaque jour (de préférence le matin) à prendre quelques respirations conscientes et profondes pour inviter le Prana à circuler loin à l’intérieur du corps et aussi pour maintenir les circuits bien ouverts.

 

Pour le Prana véhiculé par l’eau : Il convient de boire de l’eau pure et simple, à température ambiante ou tiède, selon sa soif et en quantités modérées mais régulières.

 

Pour le Prana contenu dans les aliments : il convient de manger selon sa faim, à heure fixe, posément et consciemment des aliments beaux et bons, que l’on aime et de veiller à laisser la digestion s’enclencher harmonieusement avant de reprendre une activité.

 

                                                                       Les  « Doshas »

 

L'Ayurvéda identifie principalement 3 grandes énergies, que l'on nomme Doshas et qui doivent être équilibrés. 

Les Doshas s'expriment dans les corps physiques.

 

1- VATA : est symbolisé par l'espace et l'air, il gère le système nerveux, le mouvement de l'élimination des déchets, les vaisseaux sanguins et lymphatiques. C'est l'énergie la plus subtile.

Ses qualités sont celles du vent : froid, sec, léger, subtil, rugueux, irrégulier, désordonné, incertain, sans matière.

 

2- PITTA : est symbolisé par le feu avec ses qualités : vif, tranchant, net, régulier, uniforme, unidirectionnel.

 

3- KAPHA : est symbolisé par le mélange eau / terre.

Ses qualités sont : lourd, collant, onctueux, humide, beaucoup de matière, frais et moite.  

 

                                                            Les  constitutions selon l'Ayurvéda

 

Nos constitutions sont définies selon les Doshas.

Nous avons toujours un Dosha prédominant.

C'est celui qui influence notre vie, notre physique, notre physiologie, notre psychologie.

 

Le massage bien-être proposé à  la femme enceinte sera celui qui convient le mieux à sa constitution afin de veiller à son bon équilibre intérieur.  

Une 1ère consultation commencera ainsi toujours par un questionnement d'exploration afin de déterminer votre Dosha prédominant et vous proposer le massage qui vous convient le mieux.

 

Accompagnement de la maternité selon l'Ayurvéda

La philosophie
  • b-facebook
  • Twitter Round
  • b-googleplus